Ils amènent l'ânon (...) et Jésus s'assit dessus. Marc 11, 7.

11 décembre 2017

Différentes façons de chanter ?

Il y a différentes façons de chanter, surtout pour un chanteur professionnel chef de choeur. Quand il est choriste, choriste ; rester en retrait ; Quand il est soliste, soliste. Ne pas oublier : celui "qui sait" court le risque d'être éliminé. C'est le jeu de Koh-Lanta : le vainqueur n'est pas nécessairement le meilleur, non, c'est celui.celle qui a été le.la plus efficace à éliminer ses rivaux. De la même façon, celui.celle qui est recruté.e, c'est celui.celle qui en sait le plus sur le processus de recrutement, pas le.la plus... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2017

À propos de notre attitude envers JR

On dit : les hommes sont sauvés par les femmesToi, mon épouse, j'en témoigne, tu as contribué à me sauver. Comment ? Par quelle attitude ? Tu ne m'as pas soigné, tu as laissé ce soin au bon Dr Roussel. As-tu accepté d'être victime de ma névrose ? Tu n'as pas joué la victime de ma névrose, en tout cas. J'ai senti que tu voyais derrière mon masque de névrose et que tu aimais ce que tu voyais et que ma névrose ne t'en dégoûtait pas. J'ai eu le désir de répondre à l'amour que tu avais pour moi. Tu as accueilli avec amour celui... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 novembre 2017

Un WE avec JR

Fidèle à mon analyse (JR est atteint de perversion narcissique), je lui prête le moins d'attention possible. Il cherche le contact. Il jette des ballons d'essais, comme s'il tâchait de se rassurer : est-ce que j'existe ? Il perçoit son existence seulement par les interactions qu'il a avec les autres (c'est une définition opérationnelle de la perversion narcissique ?). Peu importe ce qu'on pense de lui, peu importe les sentiments qu'on lui témoigne, il prend tout comme marque d'existence. Il ne marque pas d'intérêt pour les réponses... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 novembre 2017

Ni victime, ni bourreau, ni sauveur : une approche de la vie différente

C'est Dominique qui m'en parle : et si nous refusions d'être victime, ou bien bourreau, ou bien sauveur ? Ne jouer aucun des trois rôles ? Avec le loup, je me rends compte que, refusant d'être victime, ayant abandonné d'être sauveur, je me comporte en bourreau... Et si je renonçais également à être bourreau, dans cette relation ?  Etonnant, non ?
Posté par Pascalledeley à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2017

À quoi sais-je que je t'ai pardonné ?

Oui, à quoi sais-je que mon pardon est vrai ? Au fait qu'à chaque fois, je me sens plus proche de toi.
Posté par Pascalledeley à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 novembre 2017

Le loup et la brebis

Le loup ne fermera pas sa gueule plus loin sur la gorge de la brebis de peur de tuer celle qui fait qu'il existe (même si c'est en tant que bourreau). Le loup prend soin de sa victime afin de reproduire le schéma quand il veut ! Il maintient l'incertitude sur le moment. S'il tuait sa victime, il perdrait son jouet, ce qui le tient en vie. La brebis, elle, ne se sent jamais mieux en sécurité que lors que le loup a effectivement fermé sa gueule sur sa gorge. Car elle sait que le loup a besoin d'elle comme victime. Sa gorge dans la... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2017

Sommes-nous tous des sauvages ?

Sommes-nous programmés pour le mal ? Les indiens Yanomamis sont tués par les orpailleurs. Les orpailleurs n'auraient pas lu les conclusions de la controverse de Valladolid ? Si, bien sûr.  Alors, serait-ce que l'or ou l'argent ont la propriété d'engendrer une morale qui se substitue à toute autre ? Mammon évacue-t-il Dieu ? Oui, Mammon évacue Dieu. Alors, sommes-nous par défaut adeptes de Mammon ? Sommes-nous condamnés par construction, et par grâce sauvés un à un, élus par Dieu au goutte à goutte, libérés de Mammon si... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 octobre 2017

Perversion narcissique

Le pervers narcissique reçoit par les attentions et les soucis de son entourage la confirmation de l’efficacité de son comportement. Son narcissisme s'en nourrit. Si cet homme en est atteint, alors, quid de ses complications, de ses résistances à votre aide, de sa pression sur son épouse ? Grâce à elles, il est au centre des préoccupations de ses enfants. Plus ils en font, plus il est encouragé dans son narcissisme. Plus évidentes sont leurs préoccupations, plus coûteux est leur sacrifice, plus valorisé il se sent. C’est... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 octobre 2017

Cosi Fan Tutte, un opéra macho pour les machos

Je suis abasourdi par la violence du livret de Da Ponte qui fait la trame de Cosi Fan Tutte, de Mozart. En résumé : Tout est permis aux garçons, comploter, mentir, séduire. C'est pour la bonne cause. Eux, ils jouent, alors c'est pas grave. Les filles sont scélérates et sont seulement dignes de mourir en punition de leur crime de lèse-garçon. Parce qu'elles, elles ne jouent pas, alors c'est grave. Seulement, si les garçons punissent les filles, comme ils en ont le droit (les filles elles-même le leur reconnaissent), en fait ça ne... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 septembre 2017

Les ouvriers de la dernière heure, Matthieu 19,30 - 20,16

Je commente dans ce post la parabole des ouvriers de la dernière heure. Or, je trouve intéressant d'observer la connexion de cette parabole avec ce qui précède et ce qui suit. Ce qui précède : le jeune homme riche. Voici : Matthieu 19, 16 Et voici qu'un homme s'approcha et lui dit: "Maître, que dois-je faire de bon pour obtenir la vie éternelle?" Matthieu 19, 17 Il lui dit: "Qu'as-tu à m'interroger sur ce qui est bon? Un seul est le Bon. Que si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements" -- Matthieu 19, 18 "Lesquels?"... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :