Mes réactions à chaud à l'élection américaine :

Le loup dit aux agneaux : je vais virer tous les loups de la bergerie, les bleus et les rouges ! Et les agneaux votent pour lui.

Donald TRUMP dit : je vais m'occuper des autres qui vous ennuient. Les démocrates disent : nous allons nous occuper de vous. Toute une frange de la population américaine a pu se dire : occupez-vous des autres, nous nous occuperons de nous-mêmes.

Les conflits d'intérêts XXL de Donald TRUMP. Dans la logique de l'Homo economicus, Donald TRUMP va s'enrichir encore et encore sous les yeux de ses électeurs défavorisés, auxquels médusés il déclarera : qu'attendiez-vous de moi, gros naïfs, vous m'avez donné la possibilité de le faire, vous me reprochez maintenant de le faire, alors que vous crevez d'envie d'être à ma place ! Vous êtes cons, ou quoi ?

Un problème que pose son leadership : il donne l'exemple d'une absence TOTALE de scrupules, d'une a-moralité sans complexes, d'un discours de CM1 mal élevé dans la cour de récré, d'un narcissisme à toute épreuve. Combien de personnes résisteront à l'attraît d'une telle attitude ?

Quitte à atteindre prématurément le point Godwin (et alors ?), j'espère que Trump et Hitler diffèrent en ce que Hitler croyait ce qu'il disait. http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/07/exclusif-message-allemand-electeurs-americains-twitter-il-sexplique/

Cela dit, les états de l'Union sont assez souverains dans leur gestion, TRUMP n'est pas toute l'Amérique.

Moët Hennessy.