Solon, 

Tu me dis : après mon diplôme de ScPô, je ferais bien une année comme surveillant en collège.

Ambition ?

Syndrôme de l'usurpateur, manque de confiance en toi ?

Ou peut-être, confrontation au rêve fantasmé du consultant tout puissant qui réussit seul et trouve par lui-même des idées géniales ?

Comme tu sens bien que tu es loin d'atteindre à cette classe-là, tu en déduis que tu es indigne de la confiance qu'on te ferait en t'embauchant pour une contribution attendue.

Laisse-moi partager avec toi deux bonnes nouvelles que j'ai récemment moi-même reçues :

  • Il ne s'agit pas de réussir seul et de trouver des idées géniales. Ce GC (Grand Consultant) est un pur fantasme. Ce dont les gens ont besoin, c'est d'être accompagnés dans une réalité qu'ils connaissent mieux que toi. Aide-les à discerner ce qui a déjà été fait ailleurs, avant, pour mieux éclairer leurs choix. Aide-les à se figurer les conséquences de leurs scénarios, etc.
  • Précieuses compétences transférables. Tes outils, tes processus, tes questionnaires, c'est ce que tu peux offrir au monde. Les gens seront assez grands pour, sur la base de tes contributions, trouver leurs solutions. Le Monde n'a pas besoin d'idées géniales, du moins je le crois.