Un Premier Ministre annonce une mesure impopulaire et termine sa prise de parole par : "ceux qui regrettent les nombreux morts sur la route, ceux qui veulent sauver 400 vies chaque année, ne peuvent qu'être d'accord avec cette mesure."

Vous autres qui contestez notre mesure :

  • soit vous êtes des monstres, parce que vous vous moquez des morts sur la route ou ne voulez pas sauver 400 vies par an,
  • soit vous êtes des êtres stupides, parce que vous n'avez rien compris alors que c'est évident : notre mesure est celle qui sauvera 400 vies par an.
  • Dans les deux cas, vous vous disqualifiez vous-mêmes. 

Les autres, pas la peine de discuter. Baissez la tête et continuez.

Violent, n'est-ce pas ?

Un psychologue m'a un jour déclaré : l'on sait ce qu'on a émis comme message à la réaction qui nous revient en boomerang. 

Du coup, je m'interroge...