Je voulais partager avec vous cette vidéo de MC Rider qui parle de nos réactions instinctives qui parfois rendent la situation plus problématique qu'elle n'est. https://www.youtube.com/watch?v=XlBLGY3TUB0

Une autre vidéo du même parle de gravel et de tar-snake (raccord de bitume glissant) et dit en substance : trust your bike, détends-toi du buste. Et, avant de rentrer dans un virage, laisse à ta moto de la marge dans sa position sur la route et de la marge dans son inclinaison, comme ça, si elle élargit un peu la trajectoire ou si elle penche un rien plus du fait des inégalités de la route, elle restera dans les limites acceptables.

Un jour, j'avais une passagère sur la Guzzi (juin 2002) et, dans un virage, j'ai posé mes roues sur une plaque de fonte. La Guzzi a ripé de l'avant et de l'arrière et s'est légèrement tortillée et légèrement décalée à l'extérieur du virage. Ca s'est fait si vite que je n'ai pas eu le temps de réagir. Sur le coup, j'ai cru que j'avais eu de la chance. En fait, en écoutant MC Rider, je me rends compte que ce qui s'est passé est normal : la moto était stable sur son plan d'inclinaison du fait que les roues tournaient assez vite, la reprise d'adhérence s'est réalisée presque immédiatement et comme je n'ai pas réagi, j'ai laissé faire la moto. Elle n'a pas eu à gérer de mouvement parasite de ma part et a repris sa stabilité sans que je fasse rien. Etonnant, non ?

En fait, cette leçon, je l'ai déjà lue, mais où donc ? Eh bien, dans "A Twist Of A Wrist", un must de la littérature motarde outre-Atlantique. Et confirmatur !

Enfin, le même RC Rider (ou un de ses commentateurs, très intéressants) fait l'hypothèse que les réflexes s'émoussent si on ne les pratique pas (voire si on ne les rabache pas) et il nous conseille fortement de sortir régulièrement la moto sur un parking et faire des U-turns successifs, des 8, des freinages d'urgence etc. J'adhère totalement. Je viens même de m'en refaire une séance cet aprèm' sur un parking du centre commercial d'Englos (immense !).