Les questions et la vie d'un citoyen de la Terre que je suis

19 novembre 2018

La vie est injuste, Job.

La vie est injuste. Un père terrorise ses enfants, petits. N'est-ce pas ZE péché ? Il a épousé une femme qu'il chérit, en tous points remarquable, une épouse qui l'aime et croît et embellit avec le temps. N'est-ce pas ZE bonheur ? Donc, pas de jugement ici-bas ? Certain psalmiste est révulsé. Ce papa devrait être jugé pour le péché entre tous : terroriser l'innocent, et par deux fois, encore ! Ce monstre devrait souffrir chaque jour du fait de sa monstruosité. Ce n'est pas ce qui advient. Dieu ne punirait pas le monstre ? Dieu... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 novembre 2018

Odon, une rencontre Blablacar !

Odon, thérapeute psy par la provocation, restaurateur. Une vie intense, une intelligence à part. "Chacun agit au mieux à tout instant, au mieux de ses possibilités à cet instant-ci." "Retrouver l'empathie qu'on a perdu ? Oui, c'est possible." "Le psy ne s'occupe pas de son patient. Il se met à sa disposition, afin que le patient voie dans le miroir tendu par le thérapeute l'image de son être-au-monde." "Tendre un miroir bienveillant, certes, et aussi aimer l'autre. Être bienveillant n'est pas assez, ce serait rester passif. Aimer,... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 octobre 2018

Après ScPô, surveillant au collège ?

Solon,  Tu me dis : après mon diplôme de ScPô, je ferais bien une année comme surveillant en collège. Ambition ? Syndrôme de l'usurpateur, manque de confiance en toi ? Ou peut-être, confrontation au rêve fantasmé du consultant tout puissant qui réussit seul et trouve par lui-même des idées géniales ? Comme tu sens bien que tu es loin d'atteindre à cette classe-là, tu en déduis que tu es indigne de la confiance qu'on te ferait en t'embauchant pour une contribution attendue. Laisse-moi partager avec toi deux bonnes nouvelles... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2018

Optimisons ! Pourquoi pas un medley ?

Mon cher Quentin, merci pour ces précisions. Je note avec résignation que la boîte de jazz défaille quant aux prestations organoleptiques. Avec résignation ? Non, pas tout à fait ! Tant est important cet aspect aux yeux de nous tous que j'ai réfléchi à une façon de procéder originale, efficace, peu coûteuse et réaliste : le medley. Je m'explique. Je viens de relire l'intégrale de nos partitions dans l'ordre du concert et ça m'a pris 35 minutes montre en main. Aussi proposé-je que nous adoptions samedi soir l'option medley, à... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mars 2018

Trust your bike! Laisse faire la moto, elle s'en sortira mieux toute seule

Je voulais partager avec vous cette vidéo de MC Rider qui parle de nos réactions instinctives qui parfois rendent la situation plus problématique qu'elle n'est. https://www.youtube.com/watch?v=XlBLGY3TUB0 Une autre vidéo du même parle de gravel et de tar-snake (raccord de bitume glissant) et dit en substance : trust your bike, détends-toi du buste. Et, avant de rentrer dans un virage, laisse à ta moto de la marge dans sa position sur la route et de la marge dans son inclinaison, comme ça, si elle élargit un peu la trajectoire ou si... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2018

Consommation du Duster SCe 1.6 à 100 km/h stabilisée

Je trouve donc la consommation du Duster un rien excessive, aussi me suis astreint à une expérience pour me faire une idée sur le parcours autoroute Lille > Namur > Luxembourg > Karlsruhe > Strasbourg > et retour vers Lille. J'ai plaisir à partager avec vous ces quelques chiffres un peu bruts, pas complètement représentatifs et qui restent à vérifier. Vous les utiliserez comme bon vous semble. régulateur de vitesse à 104 km/h (101 km/h réels au GPS) ; pluie abondante sur le parcours kilométrage effectué : 753 km ... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2017

Différentes façons de chanter ?

Il y a différentes façons de chanter, surtout pour un chanteur professionnel chef de choeur. Quand il est choriste, choriste ; rester en retrait ; Quand il est soliste, soliste. Ne pas oublier : celui "qui sait" court le risque d'être éliminé. C'est le jeu de Koh-Lanta : le vainqueur n'est pas nécessairement le meilleur, non, c'est celui.celle qui a été le.la plus efficace à éliminer ses rivaux. De la même façon, celui.celle qui est recruté.e, c'est celui.celle qui en sait le plus sur le processus de recrutement, pas le.la plus... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2017

À propos de notre attitude envers JR

On dit : les hommes sont sauvés par les femmesToi, mon épouse, j'en témoigne, tu as contribué à me sauver. Comment ? Par quelle attitude ? Tu ne m'as pas soigné, tu as laissé ce soin au bon Dr Roussel. As-tu accepté d'être victime de ma névrose ? Tu n'as pas joué la victime de ma névrose, en tout cas. J'ai senti que tu voyais derrière mon masque de névrose et que tu aimais ce que tu voyais et que ma névrose ne t'en dégoûtait pas. J'ai eu le désir de répondre à l'amour que tu avais pour moi. Tu as accueilli avec amour celui... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 novembre 2017

Un WE avec JR

Fidèle à mon analyse (JR est atteint de perversion narcissique), je lui prête le moins d'attention possible. Il cherche le contact. Il jette des ballons d'essais, comme s'il tâchait de se rassurer : est-ce que j'existe ? Il perçoit son existence seulement par les interactions qu'il a avec les autres (c'est une définition opérationnelle de la perversion narcissique ?). Peu importe ce qu'on pense de lui, peu importe les sentiments qu'on lui témoigne, il prend tout comme marque d'existence. Il ne marque pas d'intérêt pour les réponses... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 novembre 2017

Le loup et la brebis

Le loup ne fermera pas sa gueule plus loin sur la gorge de la brebis de peur de tuer celle qui fait qu'il existe (même si c'est en tant que bourreau). Le loup prend soin de sa victime afin de reproduire le schéma quand il veut ! Il maintient l'incertitude sur le moment. S'il tuait sa victime, il perdrait son jouet, ce qui le tient en vie. La brebis, elle, ne se sent jamais mieux en sécurité que lors que le loup a effectivement fermé sa gueule sur sa gorge. Car elle sait que le loup a besoin d'elle comme victime. Sa gorge dans la... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]