29 juillet 2019

Maintenant que Sodome est pardonnée, on fait quoi ?

OK, dit Dieu. Je pardonne Sodome. Pour 10 justes, je ne détruirai pas. Dans l'histoire, hélas, les 10 justes en question manquaient à l'appel et Sodome fut détruite. Passons. Admettons les dix justes. Et moi, je fais quoi, maintenant que Sodome, ma ville, est pardonnée ? Elle continue gaillardement à vivre dans sa fange. Que faire des pécheurs avérés ? A qui envoie-t-on les compagnons de Jésus ? Si c'est aux convertis, c'est un peu trop facile, non ? Le boulot est déjà fait, la métanoïa déjà opérée, la conversion déjà... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 02:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 mai 2019

Dernier soupir

Papa perdit connaissance dans les bras de sa fille aînée à 10h. Nous tous autour de Daddy, à 15h42. Je raconte... "... et le bâton, coincé dans la crevasse de la paroi, m'a violemment rejeté en arrière. Je me suis retrouvé dans le vide et, le miracle, c'est que le bâton s'est recoincé dans l'autre sens et que j'ai saisi ce bâton par réflexe. J'étais suspendu dans le vide... Un énorme rocher s'apprêtait à me fracasser..." Et papa prit deux inspirations et... expira.  
Posté par Pascalledeley à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 mai 2019

Le Dr Chang

Visite du Dr Chang dans le service de soins palliatifs : "Je sens des frissons dans toute le service (de soins palliatifs). C'est votre père qui crée cette bulle, il y communique de façon infra-verbale. C'est lui qui donne la dimension à cette bulle, c'est lui qui l'ouvre. C'est lui qui autorise les personnes à y entrer. "Je vous pose, si vous le souhaitez, une antenne sur la tête à un point d'acupunture. A lui aussi, je pose une antenne sur le crâne et sur le pavillon de l'oreille droite. L'antenne facilitera votre communication,... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 mai 2019

Quelques paroles de Daddy

Je voulais une conversation approfondie avec le prêtre, mais ça n'a pas été le programme, avec le sacrement des malades. Est-ce que tu veux voir un prêtre ? Non, ça ne servirait à rien maintenant. C'est avec vous que je parle. J'ai tout dit. Tout ? Non, en fait pas tout.  Ma grand'mère n'aimait pas mon père. Elle le critiquait ouvertement, elle n'en disait que du mal. Chaque fois que je faisais une bêtise, c'était : Ah, eh bien voilà, c'est son père, etc. Ma mère ne me disait pas du mal de mon père, mais il y avait une... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 novembre 2018

Le bonheur, cette normalité

J'ai entendu toute ma vie le mot "extraordinaire" dans la bouche maternelle. Récemment : "regarde comme tu plies ta serviette : c'est extraordinaire !" A en croire que tout devrait être extraordinaire, à commencer par moi. Du coup, quand je réussissais brillamment, c'était normal. Quand je peinais à briller, j'abandonnais : si je n'étais pas extraordinaire, ce n'était pas pour moi. Jouer de la guitare ? Soit j'improvise des solos de folie, soit j'arrête de jouer. J'ai arrêté... Aujourd'hui, je me sens normal et heureux. En même... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 octobre 2018

Un frein à la conversion : se pardonner soi-même d'avoir été si longtemps ou si fort dans l'erreur...

Et un autre frein, aussi puissant, à ma conversion : j'ai peur que mes amis, devant l'évidence de mon état de pécheur, me renient, me rejettent. "Maintenant que tu le dis, le souvenir de ce que tu étais nous est insupportable ! Disparais, et lui avec !" L'attitude de Jésus est tout autre. Pécheur tu es, soit, et ô combien. J'en suis tout à fait conscient. Pire, j'en suis mort. Mais je t'aime comme tu es. Le sésame de la conversion du pécheur, c'est l'amour inconditionnel de sa maman. Et l'amour lucide du Christ. Alors, de fait,... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 octobre 2018

Les chrétiens, avec ou sans l'Eglise ?

Discussion avec Olivier et Alban : OK pour les Chrétiens individuels, KO pour l'Eglise. Celle-ci tolère les abus, protège les abuseurs (Tony Anatrella, comme dernier exemple). Comment se fait-il qu'à mon âge je sois toujours pétri de la figure de Jésus thaumaturge ressassée par autant de catéchistes que de prélats ? En même temps, dans l'Eglise, on trouve des gens extra, aidants, lucides, bons. Le regretté P. Delobre, s.j., par exemple. Qu'en serait-il de lui sans l'Eglise ? Un P. Delobre aurait-il pu naître et croître sans l'Eglise... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juin 2018

La bouche parle de l'abondance du coeur.

Je prends conscience que je fais tout pour qu'un nouvel interlocuteur se dise : il est <...>, ce mec. Remplacer par : cool, intelligent, évolué, sage, spirituel... Besoin de sé-duire l'autre, de l'amener à soi... Par exemple, en première rencontre, je lance une blague. Ou je prends la parole avec une remarque qui me semble "intelligente". Autre exemple, j'évite absolument de badmouther, de peur qu'on se dise : c'est de lui-même qu'il parle, en fait. Alors que mon interlocuteur pourrait simplement se dire : s'il parle de A... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2018

This train don't carry nothing but the righteous and the holy

Drôle de rêve ce matin : je me réveille compagnon de légionnaires suppliciés, contemplant désolé leurs pierres tombales dorées pavant une chapelle orthodoxe. Et je me rend compte que je suis bourreau, depuis que je me sais "righteous". Toujours ce fonds de "regarde comme je suis juste, ce n'est pas comme ce pécheur de publicain, il en chie, eh bien c'est normal".
Posté par Pascalledeley à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2018

La Passion selon S. Jean, Bach, Pygmalion, Opéra de Lille.

Plusieurs fois ce soir je me suis dit : maintenant, ayant entendu ça, je peux mourir.  Evangéliste, Jésus, Mezzo-soprano, choeur, orchestre dont le gambiste : ouaouh ! 
Posté par Pascalledeley à 23:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]