Vie monastique et autres sujets de vie catholique

19 avril 2016

Ignace et l'hypnose

Plus j'étudie ce que notre siècle a produit de connaissances en matière de cerveau et d'inconscient, plus je suis estomaqué des intuitions d'Ignace, de sa foi en l'homme et de son courage face à l'Inquisition. Car, ses idées, loin d'être aimables et anecdotiques, Ignace les a exploitées jusqu'à leurs prolongements les plus concrets, en des exercices que je retrouve aujourd'hui sous la plume des méditants comme des thérapeutes de l'école de l'hypnose ericksonnienne, rien que ça.
Posté par Pascalledeley à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 janvier 2016

Trappiste, apprends-nous à prier !

Au cours de ma visite dernière à la Trappe, je voyais ânonner vêpres par six ou sept moines courbés de vieillesse, et je me disais, ça ne donne pas une impression de vie ni de joie ni de rien. Qu’est-ce qui fait que ça n’attire pas les gens, la Trappe, qu’est-ce qui fait que nos contemporains se désintéressent de ça ?  N’y a-t-il pas un problème de foi ? Ce qui me frappe, c’est qu’aujourd’hui je rencontre un certain nombre de gens qui présentent des caractères de sainteté ou plutôt que je prenais pour tels selon... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 10:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
29 décembre 2015

De la rétribution ici-bas.

Je ne comprends pas que sa famille lui fasse une fête incroyable, lui qui est à mes yeux un tyran domestique. Je suis clairement pour la rétribution du pécheur ici-bas. Boudons-le, puisqu'il est insupportable. Quant à moi, je me trouve confronté à mes obscurités par cet homme et, de fait, il y a bien des obscurités en moi. Mais vous tous qui m'entourez, aimez-moi malgré tout, s'il vous plaît. Je suis clairement contre la rétribution ici-bas du pécheur que je suis. Curieux, n'est-ce pas ?
Posté par Pascalledeley à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2015

Visite vespérale à la Trappe

Ce soir je m'arrête à moto à l'heure de vêpres, sur le chemin d'une usine où l'on m'attend le lendemain matin. Frère François de Paule à la Porterie, surpris et heureux de me voir. Souvenirs très vifs d'il y a 36 ans, lors de nos premières rencontres. Choc à l'entrée de l'église, toujours la même, la perspective du long déambulatoire m'émerveille comme au premier jour. Les frères chantent vêpres. 17 frères (vieux à l'exception d'une paire) qui chantent comme l'on parle. J'ai l'impression d'un manque de vie. La Grâce y est, je veux... [Lire la suite]
Posté par Pascalledeley à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]